Adrian Ström nous présente sa musique en interview !
Connect with us

Musique

Adrian Ström nous présente sa musique en interview !

Partons à la découverte d’Adrian Ström, cet artiste qui aime voyager et partager avec nous des moments uniques.

Adrian Strom

Adrian Ström, pourquoi avoir choisi ce nom d’artiste ?

A la base mon premier nom était ASTORM, un mélange entre « ASTRE » ET »STORM » car je voulais que mes musiques aient une connotation de voyage, d’évasion (le mot ASTRE) et de Changement, de tempête, d’impulsivité (le mot STORM).

La contraction des deux a créé le nom ASTORM. Le problème est que j’ai reçu un email d’une personne ayant déjà ce nom la. J’ai donc pris le « A’ de ASTORM pour faire l’initiale de mon prénom ADRIAN et j’ai laissé le mot « STORM » que j’ai transformé en « STROM ». Ca a donné ADRIAN STROM :)

Depuis quand faites-vous de la musique ?

J’ai attaqué à 10 ans le piano pendant plusieurs années. Suivi de la guitare. Mais je me suis réellement mis à la MAO en 2013/2014.

Comment définiriez-vous votre style de musique ?

De la musique électro mais avec beaucoup d’instruments, pour apporter le coté rêve, voyage, évasion. Du coup je le classerais dans une sorte d’electro, chill, progressive house. Ahah en vrai j’ai jamais réussi à le classer dans une catégorie précise.

Pourquoi faites-vous de la musique Adrian Ström ?

Je pense qu’on a tous une façon de s’exprimer dans laquelle on est meilleur. Certains ce sera la parole, l’expression vocale. Mais d’autres la peinture, l’écriture, la sculpture.

Moi la façon dont je suis le plus a l’aise d’exprimer mes sentiments et ce que je pense, c’est la musique. Ça me parle et je trouve ça parfois plus simple que les mots :)

Quelles sont vos influences musicales ?

J’écoute vraiment de tout. Et mes influences ça dépend vraiment des périodes de ma vie. J’ai eu une période Pop / Rock anglaise. Ou j’écoutais en boucle des groupes comme Oasis / Stereophonics / Coldplay.

Je pouvais aussi écouter des titres plus jazz comme Louis Armstrong / Django Reinhardz etc.
Puis toute une période TRANCE à l’époque de Tiesto/ ARMIN VAN BUUREN / etc. J’adorais les nappes de la trance, qui donnait un énorme sentiment d’évasion.

Aujourd’hui j’écoute beaucoup d’artistes comme Mome / Petit Biscuit qui ont su allier leur passion du voyage avec des musiques chill et évasive.

Je pense que suivant mes sons, il y a un mélange de tout ça. Ca dépend mon humeur au moment où je les crées.

Si vous deviez amener un album sur une ile déserte ce serait lequel ?

L’album CAVALO de Rodrigo AMARANTE que ma copine m’a fait découvrir. Parfait sur une île pour se sentir complètement ailleurs et apaisé.

Si vous pouviez passer une soirée avec une star de la chanson ce serait qui ?

Alors c’est triste de penser à lui vu son destin tragique mais j’aurais bien aimé rencontrer AVICII. J’adorais son art, ce qu’il transmettait aux gens, et je pense que ça devait être quelqu’un de très inspirant et hyper sensible. Qui s’est noyé dans un milieu qui ne lui correspondait plus et où il ne se sentait plus lui même.

Et que ce soit dans sa musique,
ou dans ses interviews, j’ai rarement senti autant un sentiment d’honnêteté et de sensibilité de la part d’un artiste qui était aussi influent. J’aurais vraiment aimé avoir la chance d’y parler.

Et pour un duo, cela serait avec qui?

Un feat avec l’artiste BON IVER. J’adore sa voix. Je trouve qu’elle est profonde et on se sent de suite ailleurs. Un petit duo avec du rythme, de la guitare folk , et un clip en ISLANDE :D

Parlez-nous de votre premier titre …

Je pourrais vraiment parler du début début. Mais bon mes premiers titres, je me cherchais pas mal. Je créais différents styles, et je m’amusais à prendre des vidéos pour créer un univers derrière.

Le premier titre vraiment où j’ai eu de la fierté, c’était « BLUE AND YELLOW » C’est vraiment le premier son ou je savais ou j’allais. Je voulais créer un son qui donnait de l’espoir aux gens, qui leur donner l’envie de partir, de vivre leur rêve, de s’évader.

Du coup j’ai pris plusieurs vidéos inspirantes sur le net, j’en ai fais un mini clip et j’ai créé ce son par dessus. Et j’ai eu de super retours dessus de gens à qui ça parlait. C’est après ce son là que je me suis dis que ce serait cool, avec ma passion pour le voyage, de créer moi même mes clips. C’est vraiment à partir de là que mon projet s’est concrétisé.

Si vous deviez donner envie aux lecteurs de J’adore Les Potins d’écouter votre musique, vous diriez quoi ?

Je n’ai pas la prétention de faire mieux que les autres :) Mais si je devais donner envie aux gens, je leur dirais que mon projet n’a pas juste pour but de faire de la musique. Mais de les transporter ailleurs. En alliant la musique à la vidéo de mes voyages, j’essaie de créer une autre emotion, qui transporte un peu plus l’auditeur dans un univers de voyage, d’évasion.

NEUROFIBROMATOSE karina NEUROFIBROMATOSE karina

Tumeur de 40 kilos qui grandit sans cesse : Karina donne une leçon de vie !

Société

bonbons bouteilles de Coca Cola bonbons bouteilles de Coca Cola

Le top 10 des bonbons préférés des Français

Société

copine jalouse copine jalouse

5 faits qui prouvent que votre meilleure amie est jalouse de vous

Psycho

choisir un sac femme choisir un sac femme

Comment sélectionner son sac en fonction de son physique ?

Mode

Publicité
Connect