Recherche

Jusque-là tout va bien…

Note n°4 du 25 mai 2011

Objet : Rêve ou réalité ?

Aubry : Bon, j’ai quelque chose à vous dire… Je vais annoncer cette après-midi que je suis candidate aux primaires…

Hollande (cinglant) : Et donc… ?

Aubry : Etes-vous prêts à me soutenir ?

Hollande (surpris) : ça va pas ! Pourquoi donc ? Je suis en campagne moi ! Que le meilleur gagne !

Royal : Tu n’as aucune chance François. Tu vas perdre !

Hollande : Mais vas-y toi ! Désiste-toi ! Pourquoi tu es candidate ? Tu n’as pas compris en 2007 ? Tu nous as fait perdre lamentablement ! Tu as vu tes sondages ?

Royal (regardant Hollande méchamment) : Tu ne seras jamais Président François, je te le jure. Tu m’as tuée la dernière fois, et toi encore plus que les autres. Vous avez tous voulu ma peau, et ça il faudra le payer ! Vous ne comprenez pas les gens !

Aubry (ironique) : Les gens comme tu dis, eh bien ils ne te comprennent plus trop non plus ma chère Ségolène… Pourquoi te présentes-tu ? Jusqu’où tu veux aller ? Je ne comprends pas !

Royal : Nous verrons ce qu’il faut faire le moment venu. Personne ne pensait que j’allais gagner les primaires la dernière fois… On parlera des alliances plus tard !

Hollande (énervé) : Vous voulez ma peau depuis le début en fait ! Vous vous êtes liguées n’est-ce pas ?! Vous verrez, Valls, Montebourg vont me soutenir au final…

Aubry : Ils vont te soutenir parce que tu ne gagneras pas face à Sarkozy. Ils se préparent juste pour 2017 ! Et puis tu n’as jamais été ministre, alors que les électeurs vont vouloir de l’expérience, ils veulent être rassurés.

En sueur, Dominique Strauss-Kahn se réveille… :

« Anne ! Je viens de faire un cauchemar ! J’ai rêvé que Sarkozy était réélu… »

Téléchargez la note n°4 du 25 mai

Publié le 25/05/2011