Recherche
vercors

vercors

Vercors, pourquoi avoir choisi ce nom d’artiste ?

C’est une double référence au maquis du Vercors, haut lieu de la résistance, et à la chanson « La nuit je mens » d’Alain Bashung qui commence par la phrase « On m’a vu dans le Vercors sauter à l’élastique ».

Depuis quand faites-vous de la musique ?

Le groupe a été créé fin 2015 mais nous faisons de la musique ensemble depuis 17 ans.

Comment définiriez-vous votre style de musique ?

Chanson française.

Pourquoi faites-vous de la musique ?

Pour pouvoir se lever tard le matin.

Quelles sont vos influences musicales ?

Principalement The Pinheads et Autobahn.

Si vous deviez amener un album sur une ile déserte ce serait lequel ?

Nothing like the Sun de Sting et Nervermind de Nirvana.

Si vous pouviez passer une soirée avec une star de la chanson ce serait qui ?

Nous avons eu la chance de passer une soirée avec le groupe Matmatah après avoir assuré leur première partie, et la soirée fut tellement mémorable que c’est forcément eux que nous choisirions pour un épisode II.

Et pour un duo, cela serait avec qui ?

En choisissant un truc faisable, avec Ben Mazué ce serait vraiment sympa.

Parlez-nous de votre premier titre …

« Que Dire » est une chanson qui semble évoquer un duel amoureux mais qui en réalité met en scène le discours d’une victime à l’égard du tortionnaire chargé de la faire parler…. Ce titre a été composé comme une réponse à la chanson « La nuit je mens » d’Alain Bashung qui aborde le même sujet mais du point de vue du bourreau.

Si vous deviez donner envie aux lecteurs de J’adore Les Potins d’écouter votre musique, vous diriez quoi ?

Qu’il s’agit d’une musique 100% faite à la main, garantie sans pesticide électronique.

Votre plus grand rêve ?

Faire une tournée qui n’aurait pas de fin.

Publié le 05/02/2019