Connect with us

Style de vie

Respirer des pets serait bon pour la santé !

Non, ce n’est pas une blague, un étude cherche à prouver que respirer des pets serait bon pour notre santé…

Selon une étude Britannique, les « gaz de sulfure d’hydrogène » – comme les scientifiques dénomment les flatulences – auraient des effets bénéfiques pour la santé. Si l’on savait qu’ils proviennent des bactéries des produits que nous mangeons pour créer un gaz malodorant, on connaissait moins ses vertus thérapeutiques !

Pétez, respirez, vous irez mieux !

Le fameux « four hollandais » aurait donc une utilité (cherchez sur Google si vous ne connaissez pas cette tradition Neerlandaise fort sympathique) ! En effet, si une étude a montré que les pets pouvaient être analysés pour détecter des maladies telles que le cancer; une étude réalisée par des chercheurs de l’Université d’Exeter en Angleterre a prouvé que les pets pouvaient également soigner.

Les gaz auraient un effet sur les mitochondries, ces petits organes présents dans chacune de nos cellules (exceptées les globules rouges) qui permettent notamment aux cellules de respirer et de mettre en réserve l’énergie. En les protégeant, les risques de maladies cardiaques, de cancers, de démence et d’arthrite seraient ainsi diminués. Désormais, les scientifiques testent un composé se trouvant dans les flatulences et qu’ils pourraient recréer synthétiquement afin d’en faire des médicaments. De là à faire avaler des gélules de gaz intestinaux pour guérir d’une maladie, il n’y a qu’un pet.

 

 

NEUROFIBROMATOSE karina NEUROFIBROMATOSE karina

Tumeur de 40 kilos qui grandit sans cesse : Karina donne une leçon de vie !

Société

bonbons bouteilles de Coca Cola bonbons bouteilles de Coca Cola

Le top 10 des bonbons préférés des Français

Food

Comment choisir sa tenue pour prendre l'avion ? Comment choisir sa tenue pour prendre l'avion ?

Comment choisir sa tenue pour prendre l’avion ?

Mode

copine jalouse copine jalouse

5 faits qui prouvent que votre meilleure amie est jalouse de vous

Psycho

Publicité



Connect