Recherche

infidelite

A l’heure d’aujourd’hui, un français sur deux serait capable d’avouer son double jeu et son infidélité à sa conjointe. La France serait le seul pays au monde à banaliser la tromperie et seulement 47% des français trouvent l’acte immoral !
Devrait on alors s’y faire, s’y plier et accepter ? Pas forcement, vous pouvez même faire notre quizz « Mon copain va-t’il me tromper ? »

12% de la population de l’Hexagone ont une bonne image de l’infidélité et serait prêt à multiplier les conquêtes. Pour leur défense, 4 français sur 10 affirment que la moralité n’a rien à faire là dedans. Cette enquête très sérieuse, réalisée par le think tank Américain démontre cette mode de l’infidélité décomplexée ou français et italiens se retrouvent, pour une fois, sur la même longueur d’ondes.

Publié le 21/04/2014