Accueil  |  Musique  |  le 4/12/2018 à 07:08  |  Par Ryan Benflis

Tirex B : Interview exclusive pour la sortie de Bague au Doigt

Facebook Twitter Pourquoi avoir choisi ce nom d’artiste ? J’ai choisi ce nom d’artiste parce que c’est un surnom que mes amis m’ont donnés depuis tout petit, je m’appelle Thierry de mon vrai nom donc « TIREX » c’est le diminutif de Thierry mes amis m’appelle aussi titi et le B car c’est la première […]


tirex b bague au doigt

Pourquoi avoir choisi ce nom d’artiste ?

J’ai choisi ce nom d’artiste parce que c’est un surnom que mes amis m’ont donnés depuis tout petit, je m’appelle Thierry de mon vrai nom donc « TIREX » c’est le diminutif de Thierry mes amis m’appelle aussi titi et le B car c’est la première le lettre de mon nom de famille étant d’origine africaine la famille est très importante pour moi et prend une grande place dans ma vie donc c’est une touche en hommage a toute ma famille proche et lointaine.

Depuis quand faites-vous de la musique ?

Je fais de la musique depuis très jeune déjà dans les fêtes de famille anniversaire ou mariage je poussais déjà la chansonnette ma mère et mes frères aimaient beaucoup m’écouter chanter aussi bien de la musique traditionnelle africaine ou de la variété française voir de la pop et c’est vraiment a mon adolescence que j’ai commencé a écrire mes propres textes que je chantait dans les événements de ma ville comme les scènes de la fête de la musique.

En 2014 la ville de Serris (Seine et Marne) avait organisé un concert pour la solidarité ou le concept était de recueillir des dons et des denrée pour le public et des familles défavorisées et dans le besoin, j’ai eu la chance de faire la première partie du groupe The Shin Sékaï du Label Wati B composé de Abou Tal et Dadju que vous connaissez tous et qui évolue maintenant en solo, nous étions ensemble dans les loges nous avons beaucoup échangés et a la fin de ma prestation ils sont venu me voir pour me dire que j’avais un réel talent qu’il fallait que je persiste et m’ont même invité a monter sur scène avec eux pour leur dernier morceau, donc face a l’engouement du public et aux compliments et encouragements de professionnels qui comptent de le paysage de la musique française, j’ai pris conscience des opportunités qui s’ouvraient a moi alors de fil en aiguille de travaille en travaille j’ai persévérer car ce n’est pas facile il ne suffit pas d’avoir du talent faut être un bosseur, et comme le travail paye me voila aujourd’hui très heureux de vous présenter mon deuxième titre « Bague au doigt » .

Comment définiriez-vous votre style de musique ?

Je n’ai pas vraiment un style particulier en tant qu’artiste je peux me positionner sur différents courant musicaux mais si je devais en définir un je dirais plutôt pop urbaine française , RnB et afro beat.

Pourquoi faites-vous de la musique ?

Pour commencer je suis un passionné dans tout ce que je fais et en particulier la musique c’est une vraie passion et en 2018 vivre de sa passion c’est très bien mais pas simple du tout, depuis tout jeune j’ai toujours voulu en faire mon métier, ensuite j’aime raconter des histoires à travers ma musique et transmettre des messages, souvent ce sont des histoires vraies car je m’inspire énormément de ce que je vis ou de ce que je vois autour de moi mais parfois des petites fictions.

Quelles sont vos influences musicales ?

J’ai été bercé par des influences africaines et Rumba congolaise comme Koffi Olomidé , ok jazz mais aussi de la variété française Johnny Hallyday claude françois, Balavoine , Céline Dion, Georges Moustaki mais aussi beaucoup de pop américaine Michael Jackson, Prince et hip hop Tu pac shakur.

Si vous deviez amener un album sur une ile déserte ce serait lequel ?

le choix est difficile car il y’a eu tellement de bonnes musiques et de bons artistes dans ce siècle Ray charles , Koffi olomidé, papa wemba, yousou ndour, michael Jackson le roi de la pop, bob marley , celine Dion, snoop dog … mais je choisirais l’album all eyes on me de Tu pac shakur.

Si vous pouviez passer une soirée avec une star de la chanson ce serait qui ?

Sans hésité Tu pac shakur car hors mis l’artiste j’admire l’homme aussi car c’est une personne qui avait beaucoup de valeur un message pour l’humanité pour la jeunesse pour les femmes je suis sur que je ressortirais de cette soirée avec une richesse a tout point de vu richesse musical et humaine.

Et pour un duo, cela serait avec qui ?

Vous savez j’ai grandi au dans un milieu multi racial européenne africaine et maghrébine donc il y’a une artiste algérienne qui m’a beaucoup marqué c’est cheba Zehounia donc se serait un immense plaisir de collaborer avec elle.

Parlez-nous de votre premier titre …

Mon premier titre diffusé et qui est toujours en ligne ainsi que le clip est intitulé « AVANCER » c’est un titre très puissant car il est festif on peut danser dessus et faire la fête mais en même temps il porte un message très positif destiné a toutes les classes de la société et toute personne, que tu sois petit ou grand homme ou femme peu importe d’ou tu viens il faut avancer regarder devant ne pas baisser les bras malgré les aléas de la vie, les choses n’arrivent pas par hasard il faut se fixer un but et travailler dur pour l’atteindre c’est facile pour personne mais en même temps il ne faut pas oublier de se détendre de temps en temps car nous ne sommes pas des machine donc si vous avez le cafard ou le moral a zéro écoutez Avancer.

Si vous deviez donner envie aux lecteurs de J’adore Les Potins d’écouter votre musique, vous diriez quoi ?

Si je devais donner envie aux lecteurs de J’adore Les potins d’écouter ma musique, je leur dirais que Tirex B c’est aussi bien une musique avec un vrai message qui permet de réfléchir aux choses que l’on vit tous les jours car je m’adresse a mon public dans mes chansons, mais aussi une musique légère et festive avec des sonorités de tout horizon sur laquelle on peut se détendre danser et passer d’agréable moment.

Votre plus grand rêve ?

Mon plus grand rêve aujourd’hui serait de remplir les plus grandes salles mythiques comme Olympia, Bercy, et des stades c’est vrai cela voudrait dire que le public est sensible a ma musique, mais vraiment en réalité acheter une maison a ma mère et créer un orphelinat dans mon pays d’origine qui est le Congo je suis née ici mais j’y suis allé plusieurs fois et j’ai été très touché par la pauvreté là-bas et les enfants abandonnés et orphelin livrés a eux même.

Reagissez !
  • J'ADORE
  • OMG
  • LOL
  • NULL