Connect with us

Société

Election présidentielle : La bataille des Premiers ministrables va commencer

C’est un élément, souvent décisif, de toute campagne présidentielle

Chaque semaine jusqu’à l’élection présidentielle, J’adore les potins vous propose une analyse politique simple et efficace pour vous parler des derniers potins de la campagne. Tous les mercredis retrouvez “La course à l’Élysée vue par Jadorelespotins.com”

 

Note n°20 du 6 mars 2012

 

Objet : La bataille des Premiers ministrables va commencer

 

C’est un élément, souvent décisif, de toute campagne présidentielle : vient un moment où les candidats, ceux en mesure de gagner, sont questionnés sur leur éventuel futur Premier ministres. François Bayrou, en 2007, s’était pris les pieds dans le tapis en expliquant qu’un « Delors plus jeune » lui conviendrait bien. Celui-ci n’a guère apprécié, et Bayrou est allé se rhabiller.

Toujours en 2007, le candidat Sarkozy avait très bien su mettre en avant, de manière naturelle et incontestable, François Fillon : un candidat, qui veut gagner en crédibilité et apparaître prêt à diriger la France, doit évoquer, et cela rapidement désormais, le profil et des noms de Premiers ministrables correspondant à l’attente des électeurs.

Dans cette bataille, François Hollande a des atouts, car il a des noms sérieux (Aubry, Fabius, Ayrault, Moscovici, etc.), avec des profils différents qu’il peut utiliser au gré des évolutions de la campagne. François Hollande est tout prêt, même, de pouvoir installer dans la tête des électeurs une équipe de gouvernement, une équipe à la Jospin de 1997, une équipe dont se disait envieux au début de son mandat…

C’est là où ça se corse pour lui d’ailleurs… Il fait face à un Premier ministre, François Fillon, qui a travaillé avec lui pendant cinq ans, mais qui est sur le départ. Et ce n’est jamais un bon signe : si François Fillon et lui avaient formé une si bonne équipe depuis cinq ans, pourquoi ne pas poursuivre… ? Il va  devoir répondre à cette question, puis à celle d’un éventuel successeur, qui devra apparaitre ni trop pressé ni trop critique sur son prédécesseur… Or, en cinq ans, François Fillon a bouché la route à plus d’un.  Encore une mauvaise séquence à passer pour le candidat Sarkozy !

NEUROFIBROMATOSE karina NEUROFIBROMATOSE karina

Tumeur de 40 kilos qui grandit sans cesse : Karina donne une leçon de vie !

Société

bonbons bouteilles de Coca Cola bonbons bouteilles de Coca Cola

Le top 10 des bonbons préférés des Français

Food

Comment choisir sa tenue pour prendre l'avion ? Comment choisir sa tenue pour prendre l'avion ?

Comment choisir sa tenue pour prendre l’avion ?

Mode

copine jalouse copine jalouse

5 faits qui prouvent que votre meilleure amie est jalouse de vous

Psycho

Publicité



Connect